Études et Références Scientifiques

Les ingrédients actifs de ARTHRO-FORCE, du collagène hydrolysé et du MSM, sont supportés par les études et les références scientifiques suivantes:

Étude MSM — Atténuation des douleurs arthrosiques

Des patients souffrant d’arthrose ont reçu une dose de 500 mg de MSM 3 fois par jour sur une période de 12 semaines. Comparé au placébo, le MSM a nettement réduit la douleur et l’enflure. Le MSM a produit un effet analgésique et anti-inflammatoire chez les patients atteints d’arthrose (1).

Étude MSM — Efficacité pour le soulagement des douleurs liées à l’arthrose du genou

Une étude (2) randomisée à double insu chez 50 sujets atteints d’arthrose du genou a démontré qu’une dose de 3 g de MSM deux fois par jour sur une période de 12 semaines a significativement réduit les douleurs articulaires et a amélioré l’amplitude de leurs mouvements.

Étude MSM — Sécurité

On a administré à des rats une dose de MSM 5 à 7 fois le maximum recommandé chez les humains pendant une période de 90 jours et aucun effet indésirable ou mortalité ne sont survenus. Aucune lésion pathologique ou changement dans le poids des organes n’a été noté et le fonctionnement rénal était normal. On conclut que le MSM est très bien toléré (3).

Étude MSM — Assimilation et sécurité

Des volontaires ont consommé entre 1 g et 3 g de MSM par jour. Par la résonance magnétique, on a évalué la présence de MSM dans le cerveau des patients. Le MSM était présent autant dans la matière grise que la matière blanche en quantité égale. Chez les patients n’ayant pas consommé de MSM, aucune trace n’était retrouvée. Aucun effet clinique ou neurochimique indésirable n’a été observé. La présence du MSM en concentration importante démontre qu’il est bien assimilé et traverse la barrière sanguine cérébrale (4).

Étude Hydrolysat de collagène — Atténuation des douleurs liées à l’arthrose du genou

Dans une étude (5) qui s’est déroulée à double insu dans plusieurs centres, 250 patients atteints d’arthrose primaire du genou ont consommé 10 g d’hydrolysat de collagène sur une période de 6 mois. Une amélioration significative des symptômes et de la condition de l’articulation du genou a été rapportée, particulièrement chez ceux ayant une détérioration marquée de l’articulation et consommant moins de protéines dans leur régime habituel.

Étude Hydrolysat de collagène — Soulagement des douleurs liées à l’arthrose de la hanche et du genou

Selon une synthèse d’études menées avec l’hydrolysat de collagène, les résultats de trois essais (541 sujets) démontrent que la prise journalière de 10 g d’hydrolysat de collagène aide à soulager les douleurs causées par l’arthrose du genou et de la hanche (6).

Étude Hydrolysat de collagène — Innocuité et sécurité

La fédération américaine de biologie expérimentale a, pour la première fois, évalué la sécurité de la gélatine en 1975 (7) et c’est en 2001 que le FDA (Food & Drug Administration) a reconfirmé le statut GRAS (Generally Recognized As Safe) Généralement Reconnu Sécuritaire, des produits de la gélatine (8). L’hydrolysat de collagène, comme la gélatine, provient du collagène animal et est classé dans cette même catégorie.

L’institut Fédéral allemand des médicaments et dispositifs médicaux et l’Office mondial de la Santé (OMS) ont aussi accepté cette évaluation et n’en restreignent pas l’application.

Étude Hydrolysat de collagène — Assimilation

Depuis plus d’une décennie, la preuve que l’administration orale d’hydrolysat de collagène influence la concentration d’acides aminés dans le sang des athlètes est démontrée. On a observé une nette augmentation des trois acides aminés contenus dans l’hydrolysat de collagène; la glycine, la proline et l’hydroxyproline. La concentration d’alanine, d’asparagine, d’acide glutamique et du tryptophane a aussi augmenté.

Cela démontre que la prise d’hydrolysat de collagène de source bovine et liquide est en fait bien digérée dans l’intestin, et que les acides aminés sont assimilés sous leur forme spécifique. Dans cette étude (9), 81 % du groupe ayant consommé 10 g d’hydrolysat de collagène par jour ont rapporté une nette amélioration de leurs symptômes articulaires.

Une autre étude (10) a aussi démontré que la consommation journalière de 10 g d’hydrolysat de collagène entraine une augmentation continue de la proline et de l’hydroxyproline, deux acides aminés retrouvés dans le cartilage des articulations et retrouvés en plus grande quantité dans l’hydrolysat de collagène de source bovine versus les autres types de collagène et les protéines.

Étude Hydrolysat de collagène — Production de collagène dans le cartilage

Dans une étude à double insu menée (11), la prise l’hydrolysat de collagène a permis de doubler la quantité de nutriments présents dans le cartilage. Cela montre que l’hydrolysat de collagène parvient aux tissus articulaires. Cette étude a aussi montré l’influence directe de l’hydrolysat de collagène sur la production de nouveau collagène dans les articulations. Cela pourrait avoir un impact majeur sur la maladie de l’arthrose qui est caractérisée par la détérioration du cartilage.

Étude Hydrolysat de collagène — Symptômes liés à la fibromyalgie

Une étude effectuée aux États-Unis (12) a démontré que l’hydrolysat de collagène de source bovine peut aider à diminuer les symptômes de la fibromyalgie. Cette étude a montré que, à la suite de 3 mois de consommation, les patients atteints de fibromyalgie chronique ont expérimenté une :

  • Diminution de la douleur totale de 25 %
  • Amélioration du sommeil non interrompu et plus profond de 25 %
  • Diminution des raideurs matinales de 32 %
  • Amélioration des maux de tête chroniques de 34 %
  • Amélioration des sensations d’engourdissement de 11 %
  • Amélioration du syndrome du colon irritable de 36 %
  • Amélioration de la mémoire et de l’état cognitif de 35 %

Références

1. Usha PR, Naidu MUR. 2004. Randomized, double-blind, parallel, placebo-controlled study of oral glucosamine, methylsulfonylmethane and their combination in osteoarthritis. Clinical Drug Investigation 24(6):353-363.

2. Kim LS, Axelrod LJ, Howard P, Buratovich N, Waters RF. 2006. Efficacy of methylsulfonylmethane (MSM) in osteoarthritis pain of the knee: a pilot clinical trial. Osteoarthritis Cartilage 14:286-294.

3. Horvath K, Noker PE, Somfai-Relle S, Glávits R, Financsek I, Schauss AG. 2002. Toxicity of methylsulfonylmethane in rats. Food and Chemical Toxicology 40:1459-1462.

4. Lin A, Nguy CH, Shic F, Ross BD. 2001. Accumulation of methylsulfonylmethane in the human brain: identification by multinuclear magnetic resonance spectroscopy. Toxicology Letters 123:169-177.

5. P. Benito-Ruiz & al, A randomized controlled trial on the efficacy and safety of a food ingredient, collagen hydrolysate, for improving joint comfort. International Journal of Food Sciences and Nutrition. 2009, Vol. 60, No. s2, Pg 99-113.

6. Moskowitz RW. Role of collagen hydrolysate in bone and joint disease. Semin Arthritis Rheum. 2000 Oct. 30 (2): 87-89.

7. Evaluation of the health aspects of gelatine as a food ingredient. Federation of American Societies for Experimental Biology. U.S. Department of Commerce, National Technical Information Service. PB-254 527; 1975.

8. Collagen Hydrolysate and its Biological Value Jurgen Seifert, M.D. Collagen Hydrolysate and its Relationship to Joint Health. A scientific Compendium – Tolerability – 3: 50; 2004.

9. Beurk F. & al; Ernahrungs-Umschau 40; Heft 2; 1993.

10. Sellmeyer D.E. et al; American Journal of Clinical Nutrition 73: 118-122; 2001.

11. Oesser S. et Seifert J. Stimulation of type II collagen biosynthesis and secretion in bovine chondrocytes cultured with degraded collagen.

12. Kim LS, Axelrod LJ, Howard P, Buratovich N, Waters RF. 2006. Efficacy of methylsulfonylmethane (MSM) in osteoarthritis pain of the knee: a pilot clinical trial. Osteoarthritis Cartilage 14:286-294.